Retour à l'index

 

R   R
RACHITISME    
  En cas de suspicion de rachitisme, demander: calcémie, phosphorémie, phosphatases alcalines, radiographie des poignets;  
     
  Chez le Nouveau-né:  
  Fontanelle persistante, crâne mou,  
     
  Chez l'Enfant:  
  Genu varum, aspect gonflé des poignets (en raison des bourrelets épiphysaires), déformations thoraciques (dues au chapelet costal)  
     
     
     
RADIOLOGIE    
  Eviter les expositions aux rayonnements ionisants inutiles; bien sur chez la Femme Enceinte mais aussi chez l'Enfant: à doses égales de rayonnement, l'Enfant présente 15 fois plus de risque de développer un cancer qu'un adulte de 50 ans; de plus en scanographie, les doses utilisées sont souvent excessives car mal ajustées au poids;   
  La dose de radiation délivrée lors d´un scanner corps entier est de 12mSv (les survivants d´Hiroshima ont reçu une dose comprise entre 5 et 100mSv): un scanner augmente le risque de mortalité par cancer de 4%; (Radiology)
     
     
REANIMATION Réanimation après arret cardiaque:  
  Les 4 étapes de la chaîne de survie après arrêt cardiaque : 1) alerter 2) réanimation cardio-pulmonaire de base 3) défibrillation 4) réanimation spécialisée;  
  Massage Cardiaque Externe: son but est de rétablir une circulation cardio-vasculaire de sauvetage: le patient doit etre allongé sur le dos sur un plan dur, on effectue des compressions thoraciques de 3 à 5 cm, centrées sur le tiers inférieur du sternum, au rythme de 100 par minute; on associe aussi vite que possible une ventilation artificielle à un rythme de 30 compressions pour 2 insufflations chez l'Adulte ou de 15 compressions pour 2 insufflations chez l'Enfant; le massage est interrompu dès la perception d'un pouls spontané;  
  La Ventilation Artificielle s'effectue donc de manière optimale par un masque (type Ambu) au rythme donc de 2 insuflations pour 30 compressions chez l'adulte;  
  En l'absence d'un retour rapide à une activité cardiaque spontanée on doit envisager si elle est possible une défibrillation par Défibrillateur Semi-Automatique (DSA); l'appareil analyse le rythme, détermine s'il s'agit d'un rythme choquable; Le DSA peut être utilisé dès l'âge de 1 an;  
  Une poursuite de la Réanimation pour Arret Cardiaque peut nécessiter la mise en place d'une voie veineuse périphérique (veines du pli du coude ou veines jugulaires externes)  
     
     
  Arrêt cardiaque: utilisation du défibrillateur semi-automatique:  
  Une électrode (celle de gauche pour le sauveteur) est placée sur sur la ligne médio-claviculaire droite du patient en position parasternale et l'autre électrode (celle de droite pour le sauveteur) sur la ligne axillaire moyenne gauche du patient à l'horizontale du mamelon;   
     
     
  Attention à la Dissociation Electromécanique: l'activité électrique sur le scope parait normale mais il n'y a pas de pouls;  
     
     
RECTO-COLITE-HEMORRAGIQUE    
Ttt de Fond ARNICA (sang rouge) HENRY
  IPECA (sang rouge)  
  PHOSPHORUS (sang noir, épuisement)  
  ARGENTUM NITRICUM   
  NITRICUM ACIDUM (ulcérations rectales), PHOSPHORICUM ACIDUM (ulcérations intestinales)  
  EUPHORBIA  
  KALIUM BICHROMICUM, CROTON TIGLIUM  
     
     
     
Ttt des Poussées    
  Homéopathie:  
  En Aigu: ALOE, ARSENICUM ALBUM, MERCURIUS CORROSIVUS, GERANIUM ROBERTI (utilisés souvent ici en dilutions 1 à 3 X)  
  MERCURIUS SOLUBILIS (diarrhée jaunâtre ou verdâtre, glaireuse, avec mucopus et sang, ténesme)  
  MERCURIUS CORROSIVUS (plus de douleurs, de brûlures que dans M. SOLUBILIS)  
  PHOSPHORUS (la R.C.H. est en fait typiquement tuberculinique !) MICHAUD
  CROTON TIGLIUM (diarrhée explosive, sensation de brûlures rectales)  
  COLON (en aigu pca)  
     
  Phytothérapie:  
  Glycyrrhiza glabra  
  Scrofularia nodosa  
     
  Oligothérapie:  
  Minéraux et Oligo-éléments conseillés: Si, Ag, Zn;  
     
  Notes:  
  Aliments reconnus comme pouvant provoquer une rechute de RCH: la viande, en particulier la viande rouge, l'alcool, …;  
     
  La prise de probiotiques (lactobacilles et/ou bifidobactéries) permettrait de diminuer le risque de rechutes;  
     
     
     
REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN    
  LYCOPODIUM  
  SANGUINARIA IRIS VERSICOLOR SULFURICUM ACIDUM MERCURIUS CORROSIVUS  
     
R.G.O  du Nourrisson    
  Laits anti-reflux ou épaississants surajoutés au lait (GUMILK, GELOPECTOSE), pansements gastriques et prokinétiques, antisécretoires si besoin, ne pas abandonner la position dorsale ou latérale du sommeil sauf cas résistants où peut etre discutée la mise en proclive ventrale à 30°, le fractionnement des repas est discutable et peut concerner les enfants gros mangeurs, éviter chocolat et aliments à pH acide (jus de fruit, yaourts, compotes)  
  CALCAREA CARBONICA MAGNESIA CARBONICA RHEUM (ce sont tous des nourrissons qui ont des sécrétions acides: éructations, diarrhée, sueurs,...)  
  IPECA (hypersalivation) CUPRUM (le visage du bébé devient violaçé ou bleu lors des crises, il crispe les poings, le pouce à l'intérieur, > en buvant un peu d'eau) LOBELIA (paleur et malaise avec hypotonie musculaire lors des rejets) CADMIUM SULFURICUM (reflux et otite séreuse)  
     
Divers Interdiction de l'alcool, croquer des amandes (ou d'autres oléagineux pendant l'apéritif), éviter épices, café, repas trop riches en graisses, manger de l'ananas au dessert;  
     
Voir aussi Ulcère gastrique    
     
     
REGIMES Quelques Régimes Alimentaires particuliers:  
     
Régime Végétarien Par définition, l'alimentation végétarienne exclut viande, poisson et volaille; on distingue: les ovo-lacto-végétariens qui consomment des produits laitiers et des œufs, les lacto-végétariens qui consomment des produits laitiers en excluant les œufs;  
  Avantages: apporte moins de graisses saturées, de cholestérol et plus d’hydrates de carbone, de fibres, de Magnésium, de Bore, de Vitamine B9, d'Antioxydants et autres molécules de haute valeur nutritionnelle;  
  Risques: carences en Vitamines B 12, D et B 2, en Fer, Calcium et Zinc, en Lysine; le dépistage par l'interrogatoire des carences potentielles est essentiel quand il s'agit de l'Enfant ou de la Femme Enceinte;  
     
  Précautions:   
  Protéines: leur apport notamment chez l'Enfant doit être très large; la digestibilité des protéines d'origine végétale n'est pas uniforme, privilégier l'apport protéique à partir du Soja; risque de carence en Lysine (préférer Haricot sec, Soja);  
  Fer: toujours pour des raisons de bio-disponobilté, les apports doivent être en fait multipliés par 2; conseiller trempage prolongé des légumineuses, graines germées;  
  Zinc: privilégier   
  Calcium: privilégier Crucifères (leur biodisponibilité est meilleure que celle du lait de vache, du lait de Soja et du tofu, des légumineuses); sont à conseiller aussi par familles: graines de Soja, Pois Chiches, Cerfeuil, Persil, Amandes, Noisettes et Figues, ...;  
  Vitamine D: redouter une carence surtout si faible ensoleillement ou exposition solaire insuffisante; en cas de nécessité de supplémentation, un végétarien ne devrait prendre que de l'ergocalciférol (Vitamine D 2), le cholécalciférol (Vitamine D 3) étant d'origine animale;   
  Vitamine B 12: sa carence est inévitable dans un régime végétalien (les végétaux en contiennent très peu), possible en cas de régime ovo-lacto-végétarien si la consommation de produits laitiers et d'œufs est insuffisante; la spiruline contiendrait des analogues de la Vitamine B 12; ?
     
  Les végétariens ne souffrent habituellement d'aucune carence en Bétacarotène (Provitamine A); veiller néanmoins à un apport suffisant en tous les légumes de chair jaune ou orangée (Carotte, Abricot, Tomate, Pêche,...), en légumes à feuilles vertes (Cerfeuil, Mâche, Pourpier,...);  
  Une carence en Oméga 3 est possible si l'alimentation exclut en plus du poisson, les œufs et les algues;  
  Iode: aucune carence n'est à craindre si du sel iodé est utilisé; à fortiori si des algues sont consommées;  
     
     
Autres Régimes Régime du Dr Seignalet:  
  Ses indications sont multiples, il mérite d'etre tenté pendant au moins 6 mois dans beaucoup de pathologies chroniques;  
     
     
     
     
     
     
REGLES    
< Avant les Règles LACHESIS   
  SEPIA    
  LAC CANINUM     
  CALCAREA CARBONICA  
  FOLLICULINUM CYCLAMEN     
  SULFUR SULFUR IODATUM  
  NATRUM MURIATICUM  
  CHAMOMILLA   
  PSORINUM   
     
     
     
< Pendant les Règles SEPIA NAT MUR ACTEA RACEMOSA CHAMOMILLA LAC CANINUM MAGNESIA MURIATICA MOSCHUS NUX VOMICA VERATRUM ALB   COCCULUS  
     
     
< Apres les Règles CHINA  COCCULUS (ACTEA RACEMOSA)  
     
     
Métrorragies  TRILLIUM PENDULUM  
     
     
Ménorragies FERRUM METALLICUM (règles avançées, longues et abondantes chez un sujet pale, anémié)  
     
     
Aménorrhée ACONIT (apres une peur, une colère,une contrarièté, une exposition au froid)  
     
     
Dysménorrhée ACTEA RACEMOSA (douleurs et troubles neurovégétatifs de la menstruation: dysménorrhée avec douleur proportionnelle à l'abondance des règles, troubles psychiques, douleurs vertébrales et logorrhée < pendant les règles; le LACHESIS  de la femme jeune) GUERMONPREZ p 22
  CHAMOMILLA (agitation, intolérance à la douleur, métrorragies)  
  COLOCYNTHIS (douleur crampoide > en hyperflexion)  
  PULSATILLA (règles faibles, résignation)  
  VIBURNUM   
  CAULOPHYLLUM  
     
     
Syndrome Prémenstruel Voir bien sur Aggravation avant les règles:  
  LACHESIS (> dès l'apparition des règles si elles sont suffisantes) FOLLICULINUM (tension, douleur, turgescence mammaires en 2eme partie du cycle; algies pré-menstruelles) NATRUM SULF (note infiltrative, rétention d'eau) LYCOPODIUM (note digestive) SULFUR (maladies périodiques > par l'élimination) THUYA PROGESTERONE  
  FOLLICULINUM (en 9 à 15 CH, 3 à 5 jours avant l'apparition prévue des symptomes) GUERMONPREZ p 213
     
  Avant les règles veut embrasser tout le monde: VERATRUM ALBUM CROCCUS SATIVUS  
     
  Mastodynies prémenstruelles cycliques: FOLLICULINUM 15 CH une dose au 9e et au 20e jour du cycle;  
     
     
     
  Phytothérapie:   
  Onagre (infusion, décoction, teinture-mère ou utlisation de l'huile à la dose de 1 à 4 g/j; attention elle est contre-indiquée en cas d'épilepsie; à prescrire plutot en 2eme partie de cycle;)  
  L'huile de Bourrache (elle complète l'huile d'Onagre dans ses indications dans le syndrome prémenstruel, à prescrire plutot en première partie de cycle)  
  Armoise (qui peut etre associée à l'Onagre: 3 gélules par jour de chaque pendant toute la 2eme moitié du cycle)  
  Souci  
     
Spécialités DOLOGYNE ARKOPHARMA (Armoise, Grande Camomille; règles douloureuses; 2 gel 2 fois/j)  
     
     
     
Divers Suites de Suppression des Régles: LACHESIS  
     
     
     
Pratique Préparations, Spécialités et Autres Options Thérapeutiques   
  BORIPHARM n° 19 (dysménorrhées)  
  BORIPHARM n° 32  
  CIMICIFUGA LEHNING n° 21  
  ROSMARINUS LEHNING n° 26  
  L. 25 LEHNING (ADRENALINUM ALOE CALC HYPOPHOS CHAM CHINA CIMIC CUPRUM GOSSYPIUM HYD MAG MUR SECALE SENECIO VISCUM; troubles de la puberté, des règles, de la ménopause; 20 gouttes 2 fois par jour)  
     
  Phytothérapie:   
  Plantes à effet Progestérone-like: Alchémille, Yam, Achillée millefeuille, Lamier blanc, Gattilier, Grémil, Pommier,  
  Plantes à effet Oestrogène-like: Sauge, Angélique, Cimicifuga,  
  Syndromes Prémenstruels, Dysménorrhées, Insuffisance Lutéale: Achillée millefeuille, Alchémille,   
     
  Agisent favorablement sur les règles:  
  Aneth (Anethum graveolens)  
     
     
  Allopathie:  
  Migraine prémenstruelle: prescription d'Oestrogènes naturels les jours de crise;   
     
     
     
RENALE (INSUFFISANCE)    
I. R. Aigue    
  OPIUM (9 puis 5 CH)  
  HELLEBORUS NIGER  
     
     
I. R. Chronique MERCURIUS SOLUBILIS  
     
    VALNET p 172 
  Cerise (Cerasus vulgaris, queues de Cerises; en décoction: une poignée par litre d'eau, à faire bouillir à feu doux pendant 10 mn, à passer 15 mn plus tard; si les pédoncules sont secs, les laisser tremper 12 heures);  
  Adonis vernalis (en infusion ou teinture)  
  Bourrache (Borrago officinalis)  
  Myrtille (Vaccinium myrtillus; états d'urémie)  
     
Formules Tisane diurétique du Dr Valnet: Bourrache, Genet, Sureau, Bouleau, Mais; VALNET I p 249
  Espèces diurétiques (ou des 5 racines)  
  Sirop des 5 racines (Ache ou Céleri sauvage, Asperge, Fenouil, Fragon ou Petit houx, Persil) aux vertus diurétiques;       
     
     
RESPIRATOIRE (INSUFFISANCE)    
Voir Dyspnée    
     
     
RESSASSER    
  NATRUM MURIATICUM  
     
     
RETARD     
de Croissance    MICHAUD p 181
  CALCAREA CARBONICA (retard de développement du squelette avec déformations, calcifications, fermeture tardive des fontanelles, apparition tardive des dents, faiblesse, obésité, appétit incontrolable)  
  THYROIDEA, THYMUS, SURRENALE (en 3 X)  
     
     
Intellectuel    
  CALCAREA CARBONICA  
  BARYTA CARBONICA (lenteur des acquisitions psychiques et motrices)  
     
  CAUSTICUM  
  KALI PHOSP, SUBSTANCE GRISE CORTICALE (en 3 X)  
     
     
     
RETARD  PUBERTAIRE    
de la Fille    
   LUTEINUM (en 9 CH; une dose mensuelle).; FOLLICULINUM (en 3 X)  
     
     
REVES    
     
Reves Effrayants LACHESIS  
     
     
Reves de Chute, de Tomber K1239 - sleep, dreams, falling of, from high places: THUYA ("En conséquence, je lui envoyai Thuya Occidentalis, 10 M, trois poudres à prendre à intervalles d'une demi-heure. je le fis suivre de Saccharum Lactis, une poudre matin et soir....." (CHAND)  
     
     
Divers: Reves Erotiques: LACHESIS  
  dans les rêves de mort, ALUMEN rêve typiquement de gens de sa famille, alors que SULF voit approcher la mort, ou sa propre mort.
 
 
     
     
     
RHINITE et CORYZA    
Phase de début Dès le début: NUX VOMICA (éternuements en salves et sensation de refroidissement général; en 4 CH, 3 granules toutes les heures) associé à CAMPHORA (en 4 CH)  
  Dès que le nez coule, remplacer CAMPHORA  par ALLIUM CEPA 4 CH.  
  ACONITUM NAPELLUS (sensations de sècheresse et de brûlures: muqueuse nasale sèche; éternuements; hyperthermie, peau congestive et rouge mais reste sèche, soif vive, agitation; rhinite déclenchée par un froid sec)  
  NUX VOMICA (sensation de refroidissement général: impression de ne pas pouvoir se réchauffer même sous beaucoup de couvertures, de nez sec; salves d'éternuements)  
  CAMPHORA (sujet qui se sent glacé, qui a l'impression de respirer de l'air glacé)  
  BELLADONNA (sècheresse des muqueuses nasale et buccale; hyperthermie; rougeur et chaleur radiante de la peau qui transpire surtout au visage; congestion céphalique et douleurs pulsatiles; comme chez ACONIT, soif vive et éréthisme cardiaque)  
  DULCAMARA (sensation de nez bouché, catarrhe ORL et parfois pulmonaire aussi; après exposition au froid humide)  
     
     
     
Coryza Humide Le but étant de tarir les sécrétions, il est plus prudent d'utiliser de hautes dilutions de ces médicaments (au dessus de la 9 CH), les basses dilutions les favorisant;  
Ecoulement Nasal Aqueux,                       non irritant EUPHRASIA OFFICINALIS (écoulement épais, excoriant des yeux, éternuements, rougeur de la conjonctive, inflammation et agglutination des paupières, aggravation à l'air libre, au vent, à la chaleur) (en 5 CH, 5 granules 4 ou 5 fois par jour)  
  RUMEX CRISPUS (< par le moindre froid inspiré, sur le cou, en parlant)  
  SABADILLA (rhinite fluide, éternuements répétés, aggravation au grand air)  
     
     
     
Rhinorrhée Aqueuse Irritante ALLIUM CEPA  (éternuements, écoulement nasal clair,  translucide, brûlant, irritant la lèvre supérieure, picotement au niveau des yeux, larmoiement doux, enrouement, toux; amélioré à l'air libre et frais, aggravé dans une pièce chaude; rhume des foins) (en 5 ou 9 CH, 5 granules 4 fois par jour)  
  ARSENICUM ALBUM (écoulement aqueux peu abondant mais très brûlant - caustique surtout pour la lèvre supérieure en temps de froid vif - , augmenté la nuit; amélioré par la chaleur, alternance d'agitation anxieuse et de faiblesse) (en 9 CH, 5 granules 5 fois par jour)  
  KALIUM IODATUM (rhinites saisonnières et en particulier printanières, écoulement nasal brûlant, irritant, aqueux, abondant, avec constriction à la racine du nez qui est rouge et gonflé, douleur diffuse des sinus frontaux, éternuements et larmoiements, < à la chaleur et > à l'air frais) (en 5 ou 9 CH, 5 granules 5 fois par jour)  
  AMMONIUM MURIATICUM (écoulement nasal clair, abondant et irritant, sensation de nez bouché, perte de l'odorat, éternuements) (en 5 CH, 5 granules matin et soir)  
  ARALIA RACEMOSA (rhinite aux courants d'air, médicament de la crise d'asthme survenant au coucher)  
  SANGUINARIA NITRICA  
  Penser aussi à: FERRUM PHOSPHORICUM (petite fièvre à 38-38,5°; sécretions nasales striées de sang; toux sèche, otalgie, rougeur de l'oreille et de la joue du coté atteint); PYROGENIUM (pour enrayer une tendance suppurative; une dose en 9 CH ou 3 gran par jour en plus du ttt symptomatique)  
     
     
Rhinorrhée Muqueuse KALIUM SULFURICUM (sécretions glaireuses, filantes, abondantes et peu irritantes; < à la chaleur; anosmie, agueusie; toux grasse qui fait scintiller les yeux)  
  KALIUM MURIATICUM (écoulement nasal glaireux, épais, blanchâtre ou grisâtre, peu abondant et peu irritant; toux grasse; diminution de l'audition, craquements dans les oreilles en se mouchant ou en avalant par catarrhe de la trompe d'E.; anosmie; < au froid humide)  (en 9 CH, 5 granules 5 fois par jour)  
  PULSATILLA (écoulement doux, abondant, épais, jaune, quelquefois verdâtre; perte de l'odorat et du goût, le soir et la nuit: nez sec obstrué; toux sèche la nuit grasse le matin; amélioré à l'air libre)  
     
     
Rhinorrhée Mucopurulente HYDRASTIS (écoulement nasal épais et jaunâtre, visqueux et tres adhérent formant des bouchons, écoulement postérieur; sensation d'obstruction nasale dans une chambre chaude) (en 9 CH, 5 granules 5 fois par jour) (+/- KALIUM BICHROMICUM / KALIUM SULFURICUM)                                                                                                                                                                                         HYDRASTIS 3 DH favorise les sécrétions et fluidifie le mucus; HYDRASTIS en hautes dilutions les tarit).  
  KALIUM BICHROMICUM  (écoulement nasal purulent, jaune-verdatre, adhérent, très visqueux formant des croûtes et des bouchons muqueux dans les narines, parfois sanglant; ozène)  
  MERCURIUS SOLUBILIS  (écoulement nasal franchement purulent, jaune verdâtre, irritant, d'odeur nauséabonde; inflammation, excoriation et ulcération des narines; hypersalivation avec soif intense; langue qui garde l'empreinte des dents)  
  HEPAR SULFUR (en hautes dilutions pour tarir la suppuration; en 15 ou 30 CH, 5 gran ou une dose par jour) (+/-  HYDRASTIS / MERCURIUS)  
  PYROGENIUM 9 CH, 3 granules le soir pour éviter la surinfection;  
     
     
     
Ecoulements Postérieurs ALUMINA ARGENTUM NITRICUM CORALLIUM RUBRUM FERRUM PHOSPHORICUM HEPAR SULFUR KALIUM BICHROMICUM KALI IODATUM NATRUM CARBONICUM NATRUM MURIATICUM NITRICUM ACIDUM PLOMBUM PSORINUM RHUS TOXICODENDRON SEPIA SILICEA THUYA  
     
     
     
     
Phase de résolution NUX VOMICA (éternuements en salve au réveil) SULFUR IODATUM PULSATILLA (en haute dilution)  
     
     
Coryza Sec,                   Obstruction nasale    
  BELLADONNA (sécheresse des muqueuses et du nez) JOUANNY p 192
  SAMBUCUS NIGRA (obstruction nasale complète)  
  Obstruction nasale: STICTA PULMONARIA (toux sèche et obstruction nasale, participation sinusienne, douleur à la racine du nez)  
  Obstruction nasale la nuit: NUX VOMICA LYCOPODIUM NATRUM MURIATICUM STICTA PULMONARIA (toux sèche et obstruction nasale, participation sinusienne, douleur à la racine du nez)  
     
     
Eternuements                Prédominants SABADILLA ARUNDO DONAX NUX VOMICA  
     
     
     
Divers Rhinite au moindre courant d'air:ARALIA RACEMOSA RUMEX CRISPUS NUX VOMICA KALIUM CARBONICUM HEPAR SULFUR SILICEA ACONITUM  
  Nez obstrué la nuit: NUX VOMICA LYCOPODIUM NATRUM MURIATICUM AMMONIUM CARBONICUM  
  Nez obstrué la nuit, fluent le jour: PULSATILLA NUX VOMICA  
  GELSEMIUM SEMPERVIRENS  
     
     
Coryza Allergique Voir Allergie  
     
     
Pratique Préparations, Spécialités et Autres Options Thérapeutiques   
Lavages de nez Lavages de nez: pour l'enfant, faire d'abord une aspiration au mouche-bébé, puis coucher l'enfant, la tête sur le coté, pulvériser ou instiller le liquide de lavage dans la narine la plus haute; si le liquide ressort par l'autre narine c'est bien; chez le grand enfant, faire le lavage assis, la tête en flexion latérale sur le coté, en commençant encore une fois par la narine supérieure;   
  PHYSIOMER (à base d'eau de mer; dès l'age d'un mois)  
  SINOMARIN (solution d'eau de mer hypertonique; sans conservateur, sans gaz propulseur)  
  RHINOTHERM (solution pour lavage nasale à base d'eau thermale de Luchon connue pour sa richesse en soufre; se présente en pulvérisateur; sans conservateurs)  
  RHINODORON Weleda (spray nasal à l'Aloe vera; Aloe vera sous forme de gel, NaCl, KCl; humidification et nettoyage des fosses nasales; 1 à 2 pulvérisations dans chaque narine 2 à 6 fois par jour; pour tous les ages)  
     
     
  On peut composer un liquide pour lavages de nez soi-meme en mélangeant 3 cuillères à café de gros sel de cuisine et 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium dans 1 litre d'eau minérale;  
  Le Rhinohorn est un instrument pratique pour faire le lavage nasal;  
     
     
Autres soins locaux Pommade au Calendula prés des narines,   
  HOMEOPLASMINE  
     
     
     
  Homéopathie:  
Voie orale OSCILLOCOCCINUM Boiron  (dès les premiers symptômes)  
  L.52 Lehning (EUP PERF ACONIT BRYONIA ARNICA GELS CHINA BELL DROS POLYGALA EUCAP; 20 gouttes 3 fois par jour, dans un peu d'eau, en dehors des repas; Eft quart ou demi-dose; à inhaler aussi: 10 gouttes sur un mouchoir 3 fois par jour)  
  ALLIUM CEPA COMPOSE Boiron (ALLIUM BELL EUP MERC HYD KALIUM BICH SAMB; rhume, coryza, rhume des foins; 5 gran 2 fois/j; R 65%) (manque Nux vomica)  
  CORYZALIA Boiron (1 cp toutes les heures au début; ALLIUM BELL KALIUM BICH SAB GELS PULS; NR)  
  PARAGRIPPE Boiron (syndromes grippaux; ARN BELL EUP GELS SULF 4 CH. existe en comprimés et doses; 2 comprimés toutes les heures, espacer suivant amélioration ou 1 dose-globules dès les premiers symptômes à renouveler toutes les 6 heures)  
  ALLIUM CEPA COMPOSE Dolisos (idem; existe en gouttes, granules, comprimés)  
  ARUM TRIPHYLLUM COMPOSE Dolisos  
  HOMEODOSE 8 Dolisos (ASA KREOS STICTA AUR KALI DICH; plutot pour le rhume simple sans SG; 20 gouttes 3 à 5 fois par jour)  
  FORMULE DE L'ABBE CHAUPITRE n°1, n°10 (5 gouttes 3 fois par jour; NR)  
  GRANULES BORIPHARM n°8 (5 granules 4 fois par jour)  
  SINUSPAX Lehning (CALC CARB D3 CALC FLUOR MANGAN BELL SABAD HEPAR SULF HYD KALIUM BICHR KALIUM SULF SIL THUY CINNAB; draineur homéopathique dans les sinusites aigues et chroniques; 1 à 2 cp 3 fois par jour, à croquer et laisser fondre en dehors des repas, Eft demi-dose)  
  ECHINACEA Complexe Lehning n° 40 (ECHIN D1 ARCTIUM ARNICA PHYTOL MERCURIUS CORROS ACIDUM NITRIC SCROF SULFUR; ttt adjuvant des suppurations localisées en part ORL ou Dermatologiques; 20 gouttes 3 fois par jour, Eft quart ou demi-dose)  
     
     
inhalation HOMEORHINE pommade, MUCORHINE huile nasale,  homéo?
  L.52 Lehning  
  ACETHER  ?
     
     
  Phytothérapie:  
Inhalations Inhalations par Fumigation (ou mise à disposition des voies respiratoires de vapeurs chaudes chargées de principes actifs)  
  Thym ou Menthe ou Eucalyptus: 1 poignée dans 1 l d'eau très chaude; se couvrir la tête, respirer pdt 5 mn;  
  Thym et Eucalyptus: 1 poignée de chaque dans 1l d'eau, à feu doux,  jusqu'à évaporation dans toute la maison;  
  Essence de Térébenthine 10 g, teintures d'Eucalyptus et de Benjoin aa 30 g: 1 c. à café dans un bol d'eau chaude;  
     
  Spécialités: elles sont presque toutes réservées à l'Adulte et à l'Enfant de plus de 12 ans;  
  ACTIVOX (comprimés pour inhalation; H.E. de Romarin, Thym rouge, Lavande, baume du Pérou)  
  AROMASOL  
  BALSOFUMINE SIMPLE ou MENTHOLEE à 1% et 4 % (H.E. de Lavande et Thym, Teinture de Benjoin et d'Eucalyptus, baume du Pérou; solution pour inhalation par fumigation; avec ou sans lévomenthol à 1% ou 4 %; 1 c. à café dans de l'eau chaude 3 fois par jour; > 12 ans, C.I. si atcd de convulsions)       
  BALSOLENE (H.E. d'Eucalyptus et de Niaouli, Benjoin, Lévomenthol; solution pour inhalation par fumigation; > 12 ans, C.I. si atcd de convulsions);               
  CALYPTOL INHALANT  
  ESSENCE ALGÉRIENNE  
  GOMENOL LIQUIDE pour FUMIGATION  
  MEDIFLOR n° 16  
  PERUBORE  
  SULFURYL INHALANT (préparation souffrée pour inhalation par fumigation sous forme de comprimés effervescents)  
     
     
Voie nasale RHINODORON Weleda (spray nasal à l'Aloe vera; Aloe vera sous forme de gel, NaCl, KCl; humidification et nettoyage des fosses nasales; 1 à 2 pulvérisations dans chaque narine 2 à 6 fois par jour; pour tous les ages)  
  PULVIPLASMINE Boiron (huile nasale à instiller; Thuya 1 DH, Hydrastis T.M., Erysimum, Atropa, Hamamélis, Phytolacca; 2 à 5 instillations dans chaque narine par jour; excipient huile d'arachide)  
     
Voie orale Infusion: Thym (infusion: 20 g de plante entière pour 1litre d'eau pdt 10 mn; 3 tasses par jour);   
  Infusion: Bourgeons de Pin ( Infusion 30 g pour un litre, 3 tasses par jour);       
     
     
  Aromathérapie:  
Inhalations Inhalations sèches: quelques gouttes d'H.E. sur un mouchoir que l'on respire fréquemment ou sur du coton placé dans les narines (attention possible d'irritation cutanéo-muqueuse)  
  On peut utiliser les H.E.: Eucalyptus, Lavande, Menthe, Niaouli, Pin, Thym;  
  Le mélange pour inhalation sèche des H.E. ci-dessus est possible;   
     
  Chez le jeune Enfant: ne pas utiliser Eucalyptus globulus (préférer radiata), Lavande, Menthe, Thym vulgaris-thymol (préférer thymus-linalol)  
  Chez le jeune Enfant: on peut utiliser l'H.E. de Cyprès en l'absence d'atcd de convulsions;  
     
     
H.E. de Thym H.E. de Thym:  
  La composition de l'Huile Essentielle varie avec l'origine de la plante: on distingue 12 chemotypes: par exemple le chémotype 2 est le plus riche en thymol, le chémotype 4 est le plus riche en linalol;          
  Ne pas utiliser l'H.E. de Thymus vulgaris-thymol chez l'Enfant car elle est très caustique pour les muqueuses et la peau; cette variété de par sa plus grande richesse en phénols pourrait avoir en outre un potentiel hépatotoxique; chez l'Enfant (et peut être même chez l'Adulte fragile) préférer donc Thymus vulgaris-linalol (plus riche en linalol moins riche en thymol)                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
  Serait sans danger pour la femme enceinte pca;       
     
     
H.E. d'Eucalyptus Les H.E. d'Eucalyptus globulus et d'Eucalyptus radiata ont des propriétés similaires; mais il est préférable d'utiliser radiata chez l'Enfant et dans les pathologies ORL hautes;  
  Certains auteurs déconseillent Eucalyptus spp chez l'asthmatique;  
     
     
H.E. de Menthe A ne pas utiliser chez le jeune enfant et surtout le Nourrisson ainsi que chez la Femme Enceinte;  
     
     
H.E. de Lavande A ne pas utiliser chez le jeune enfant et surtout le Nourrisson ainsi que chez la Femme Enceinte;  
     
     
     
Spécialités BRUMESSENCE (mélange d'H.E. du laboratoire Weleda à vaporiser sur un mouchoir ou dans l'atmosphère; Eucalyptus, Gaulthérie, Genièvre, Girofle, Lavande, Menthe poivrée, Niaouli, Romarin, alcool 68 % V/V; peut être mis dans les saturateurs de radiateurs ou dans les diffuseurs d'huiles essentielles)  
  HUILE GOMENOLEE 5 % Adulte (H.E. de Melaleuca viridiflora; instillations nasales, 2 à 4 gouttes dans les narines 3 à 4 fois par jour; rhinites croûteuses post traumatiques et post opératoires)  
  CLIMAROME (mélange d'H.E. du Laboratoire Cosbionat que l'on peut utiliser en inhation sèche ou par fumigation, en frictions: Lavande, Menthe, Niaouli, Pin, Thym)   
     
     
  Inhalations par fumigation:  
  H.E. Eucalyptus, Menthe, Pin et Lavande:2 gouttes de chaque dans un bol d'eau très chaude) (le même mélange sur l'oreiller, le mouchoir, par diffuseur)  
  H.E. Lavande 1g, H.E. Pin 2 g, H.E. Thym 2 g, H.E. Eucalyptus 4 g, Alcool 90° qsp 150 ml: 1 cuillère à café pour un bol, 3 fois par jour;  
     
     
Frictions Frictions: 2 ou 3 gouttes d'H.E. d'Eucalyptus mélangées à de l'huile d'Amande douce; frictionner thorax, dos, cou)  
     
     
Voie orale Usage Interne:                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
  H.E. de Pin: 5 gouttes 3 fois par jour;     
  Essence de Térébenthine: 5 gouttes 3 fois par jour;       
  Autres: H.E. de Citron;  
     
  Allopathie:  
Voie nasale PRORHINEL  
  RHINOTROPHYL (solution pour pulvérisation nasale; à base d'acide ténoique, décongestionnant et antiseptique; pour tout les ages; risque exceptionnel de bronchospasme)  
     
     
     
Nouveau Actualisation:  
  Les médicaments contenant de la Phénylpropanolamine comportent un risque d'accident vasculaire cérébral hémorragique et ne peuvent etre dorénavant prescrits que sur ordonnance non renouvelable et pour une durée de ttt inférieure à 5 jours; (AFSSAPS)
  La phénylpropanolamine (PPA) est un agent sympathomimétique vasoconstricteur indiqué en France pour ses propriétés "décongestionnantes" des voies aériennes supérieures; elle est présente dans une quinzaine de spécialités pharmaceutiques;  
  ACTIFED JOUR ET NUIT, CHRONOTROPHIR, DENORAL*, EFRYL ETAT GRIPPAL, FERVEX RHUME*, FLUDITEC ETAT GRIPPAL, HUMEX FOURNIER, RHINISIL*, PHENYLPROPANOLAMINE THERANOL*, RHINOFEB*, RHUSEDAL, RINUREL, RINUTAN, RUPTON CHRONULES, RUPTON solution buvable, SEBRANE RHUME, TOSS*, TRIAMINIC* (* ne sont plus dés lors commercialisés par leurs laboratoires respectifs)  
  L’Afssaps recommande aux prescripteurs: de tenir les patients informés du risque d’hémorragie cérébrale et de la nécessité de respecter strictement la posologie et la durée de traitement de 5 jours; de rechercher tous les facteurs de risque susceptibles de contre-indiquer la prescription de spécialités à base de phénylpropanolamine (en particulier: antécédent d’accident vasculaire cérébral, hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée, association à des médicaments vasoconstricteurs, tels que bromocriptine, pergolide ou décongestionnants nasaux)  (AFSSAPS)
     
     
Nouveau Actualisation:  
  Les Médicaments d'usage local contenant des antibiotiques (tels que: bacitracine, fusafungine, gramicidine, tyrothricine) ne sont plus autorisés; (AFSSAPS)
     
     
     
Histoire de la Médecine Histoire de la Médecine:  
  Rhinite obstructive du nouveau-né: la préparation nasale de Lemariey n'est aujourd'hui qu'exceptionnellement utilisée (argyrol 0,30 g + chlorhydrate d'adrénaline à 1°/°° 3 g + serum physiologique 30 cm3)  
     
(voir Grippe                                  et Syndrome Grippal)    
     
RHINO-PHARYNGITE    
(voir rhume, rhinite)    
  COCCUS CACTI + CORALLIUM RUBRUM (toux quinteuse, abondante mucosités dans la gorge; en 4 H, 3 granules toutes les heures de chaque)  
  BELLADONNA  
  MERCURIUS SOLUBILIS  
  KALIUM BICHROMICUM  (écoulement nasal purulent)  
  KALIUM IODATUM  
  KALIUM SULFURICUM  
  FERRUM PHOSPHORICUM  (épistaxis)     
     
     
RHUMATISMES    
Grands médicaments homéopathiques APIS MELLIFICA (crise aiguë et brutale, épanchements de constitution rapide, œdème péri-articulaire ou épanchement intra-articulaire, > par le froid)  
  RHUS TOXICODENDRON (douleurs articulaires aggravées par l'humidité et améliorées par le mouvement prolongé; s'associe bien à BRYONIA malgré des modalités opposées)  
  BRYONIA (douleurs articulaires soulagées par la pression forte mais aggravées par le mouvement, arthrite imposant l'immobilité totale, épanchements de constitution progressive; 2 doses de Bryonia 15 CH dans un grand verre d'eau, prendre 1 c. à soupe toutes les heures)  
  CAUSTICUM (rhumatisme avec raideur, atrophie et limitation fonctionnelle; > par les enveloppements chauds et humides)  
  RUTA  
  ARNICA  
  SOLANUM MALACOXYLON (périarthrite calcifiante de l'épaule, périarthrite coxo-fémorale, épine calcanéenne; pourrait être intéressant dans tous les états de calcification même extra-articulaires; à doses pondérales; c'est une plante hypercalcémiante; il existe des analogies entre son métabolisme et celui des stéroïdes chez l'homme)  
     
     
Sycose et Psore Comme toujours en Homéopathie tenir compte pour le traitement du Mode Réactionnel Chronique en cause chez le sujet, il s'agit bien sur souvent mais pas exclusivement du mode Sycotique (développement lent et insidieux, ankylose progressive et inexorable, aggravation à l'humidité,...)  
  L'association de médicaments psoriques et sycotiques est bien souvent nécessaire;  
     
     
Sycose Il faut évoquer:   
  THUYA   
  NATRUM SULFURICUM (infiltrat hydrique et des articulations, dépressif, tristesse par temps maussade, < par l'humidité, aux changements de temps)  
  MEDORRHINUM (impatience, précipitation, > au bord de la mer, par l'humidité, < par le froid humide)  
     
     
Psore Il faut évoquer:   
  SULFUR (rhumatisme périodique pouvant se substituer ou alterner avec d'autres pathologies: cutanée, digestive, respiratoire, ....; cyphose dorsale, lombosacralgies < debout, rhumatisme des petites articulations des mains et des pieds, goutte; < par la chaleur, celle du lit en particulier)   
  SULFUR IODATUM (asthénie, thermophobie, amaigrissement malgré un bon appétit; fragilité des voies respiratoires;  
  CALCAREA CARBONICA (type constitutionnel: massif, thorax élargi aux bases; déminéralisation et dépôts calciques: lithiases, calcifications, ostéophytes, exostoses; hyperlaxité articulaire; lenteur, frilosité, faiblesse plutôt que résistance; gros appétit, météorisme, acidités; transpiration froide et aigre)  
  KALIUM CARBONICUM (arthrose du rachis, surtout lombaire, et des genoux, sensation de dérobement du genou ou de la hanche; fatigué, frileux, insuffisant respiratoire, transpirant et s'essoufflant au moindre effort, autre insuffisance organique; oedèmes organiques, oedème de l'angle interne de la paupière supérieure; < par le froid, surtout humide, par les courants d'air, à la moindre fatigue, vers 2 h - 3 h du matin; > par l'appui sur un siège ou un plan dur)  
     
     
Arthrose Destruction progressive du cartilage qui aboutit à terme à une chondrolyse totale;  
Arthrose et raideur RHUS TOX (< par l'humidité et au début du mouvement) TUBERCULINUM RESIDUUM (< au début du mouvement) CAUSTICUM (raideur et limitation fonctionnelle, parfois > par l'humidité) CALCAREA FLUORICA (raideur avec ostéophytose et déformations, laxité par ailleurs) RUTA (dérouillage plus rapide) THUYA (indolent, dépressif, rhumatisme déformant, empatement adipo-cellulitique autour de l'articulation, > en s'étirant) NATRUM SULFURICUM (surtout les articulations de la moitié inférieure du corps, < en bord de mer, par l'humidité) MEDORRHINUM (plus anxieux que dépressif, antécedents infectieux, rhumatisme inflammatoire des grosses articulations, du rachis; > en bord de mer et par le temps humide sauf le froid humide)  
     
Arthrose et Déformation THUYA CALCAREA FLUORICA (arthrose avec aggravation au début du mouvement et amélioration au-delà; sclérose des autres systémes: cardio-vasculaire, pulmonaire,…)  
     
Dérouillage  RHUS TOX CALCAREA FLUORICA  
     
     
     
Rhumatismes                 Inflammatoires    
  MEDORRHINUM (mono et oligoarthrite infectieuse ou sur un terrain d'infection chronique souvent génitale)  
  PROSTAGLANDINE E2 (peut etre d'une certaine aide dans tous les phénoménes inflammatoires)  
     
Polyarthrite Rhumatoide MEDORRHINUM   
     
Spondyloarthrite Ankylosante MEDORRHINUM   
  AURUM METALLICUM  
     
     
Selon la Localisation    
Poignet ACTAEA SPICATA (en 6 DH, 5 CH), VIOLA ODORATA, RUTA (kystes synoviaux des poignets),   
Main ACTAEA SPICATA, CAULOPHYLLUM (interphalangiennes), POLYGONUM AVICULARE  (?) (arthrose interphalangienne particulièrement distale, nodosités d'Heberden de l'arthrose interphalangienne distale; en 6 DH, 5 CH)  
Epaule Périarthrite scapulo-humérale: SOLANUM MALACOXYLON (calcification des tendons; en 6 DH, 7 CH ou meme 15 CH, plus l'épaule est bloquée, plus il faut utiliser une haute dilution, considéré comme spécifique) SANGUINARIA, FERRUM PHOSPHORICUM, BRYONIA, RHUS TOXICODENDRON, RUTA, ARNICA,  
  Périarthrite de l'épaule droite: SANGUINARIA CHELIDONIUM FERRUM METALLICUM  
  Epaule gauche: FERRUM PHOSPHORICUM NUX MOSCHATA STRAMONIUM AGARICUS ANTIMONIUM TARTARICUM  
Sacro-iliaque, Pubis RUTA CALCAREA PHOSPHORICA ARNICA  
Hanche CAUSTICUM (sensation de raccourcissement) RUTA SULFUR IODATUM NATRUM SULF  
Genou KALI CARBONICUM (genou qui lâche, qui se dérobe) NATRUM SULF  
  Lésions méniscales: PETROLEUM (spécifique; souvent efficace devant les blocages répétés du genou par meniscarthrose; à donner à petites dilutions en général, 4 CH ou 5 CH, sur une assez longue période; arreter le ttt s'il survient une aggravation de bon pronostic à fortiori des douleurs du genou opposé) SEROR 
Cheville LEDUM PALUSTRE (douleurs des pieds, des chevilles qui remontent vers la jambe, en 5 CH)  
Talon HEKLA LAVA (exostoses, épine calcanéenne, intéressant aussi dans l'hallux valgus, les pyorrhées dentaires, la maladie d'Osgood-Schlatter, la maladie de Scheuermann ou épiphysite vertébrale: dans les épines, les exostoses et ces deux dernières indications il est considéré comme spécifique)   
  MEDORRHINUM (en 9 ou meme 15 CH si similitude)  
     
     
Divers Chondrocalcinose:   
  SOLANUM MALACOXYLON  
     
  Rhumatismes aggravés à la chaleur  
  KALIUM IODATUM (rhumatisme nocturne, < par la chaleur humide) NATRUM CARBONICUM (rhumatisme de l'été) MERCURIUS (excés de froid ou de chaleur) MEDORRHINUM (chaleur orageuse) RHODODENDRON (chaleur orageuse)   
     
     
     
Pratique Préparations, Spécialités et Autres Options Thérapeutiques   
  Homéopathie:  
Spécialités URARTHONE Lehning (Composition: Colchicum D1. Bryonia alba TM. Dulcamara TM. Viscum album TM. Kalium iodatum D2. Aurum muriaticum natronatum D8. Aqua silicata D2. Sulfur D4. Rubia TM . Natrum salicylicum D3. Betula TM . Mercurius corrosivus D4. Aqua destillata 63%. Spiritus vini 14%. Caramel 2%; rhumatismes inflammatoires et métaboliques; 1 cuillère à soupe, 2 fois par jour, le matin à jeun et le soir au coucher; en cas de poussée inflammatoire: 1 prise supplémentaire au moment de la crise; à prendre dans un demi-verre d'eau ou dans une infusion)   
  RHUS TOXICODENDRON Complexe Lehning n° 80 (ttt adjuvant des thérapeutiques antirhumatismales classiques, rhumatismes aigues; 20 gouttes dans un demi verre d'eau, 3 fois par jour en ttt de fond, toutes les heures en situation aigue)  
  LEDUM Complexe Lehning n° 81 (ttt adjuvant des rhumatismes métaboliques et inflammatoires; 20 gouttes 3 fois par jour)  
  ARNICA Complexe Lehning n° 1(entorses)  
  BERBERIS Complexe Lehning n° 83 (ttt adjuvant des lombalgies et sciatiques; 20 gouttes 3 fois par jour, en dehors des repas)  
  ARTHRO-DRAINOL Boiron (Arnica, Bryonia, ....)  
  HOMEODOSE 4  
  BORIPHARM n°24  
     
     
  Phytothérapie:  
  Retenir: Bambou, Cassis, Harpagophytum, Prêle, Reine des prés, Vergerette du Canada,  
  Harpagophytum (Harpagophytum procumbens; rhumatismes inflammatoires et dégénératifs; effets antalgiques et antiinflammatoires démontrés, intéressant chez le sportif dans la prévention des tendinites,  
  Cassis (rhumatismes divers, goutte; serait intéressant dans l'arthrose du genou; on utilise dans un but anti-rhumastismal les feuilles sous la forme désirée: infusion, décoction, poudre, nébulisat, suspension de plantes fraiches ou teinture-mère; on peut aussi utiliser parallèlement les bourgeons pour leur effet anti-inflammatoire de fond le plus souvent en 1 DH; il s'associe avec: Frene, Harpagophytum, Reine des prés, Saule)  
  Griffe de chat (Uncaria tomentosa; efficace dans les rhumatismes inflammatoires)  
  Saule blanc (contient du Salicoside un dérivé salicylé)  
  Frêne  
  Lamier blanc  
     
  Reminéralisants: Lithotamne, Prêle, Bambou, Ortie,   
  Bambou:  
  ("on peut vivre sans viande mais jamais sans Bambou"; proverbe chinois)  
     
  Antigoutteux: Frêne, Lamier blanc,  
     
     
  Associations principales:   
  Harpagophytum + Cassis (états arthrosiques);  
  Harpagophytum + Reine des prés (états arthrosiques);  
  Harpagophytum + Frêne (états arthrosiques);  
     
     
Spécialités A usage local:  
  CATAPLANTE PRELE (crème);   
  HARPAGOGEL (gel)  
  HARPAGESIC ELUSANES (Harpagophytum, Gel)    
     
     
  Par voie orale:  
  Harpagophytum:  
  HARPADOL (Harpagophytum; 3 gel/j en entretien, 6/j en attaque; laboratoire Arkopharma)                                                                                                                                                                                                                                 
  HARPAGESIC ELUSANES (Harpagophytum, Gélules et Gel)    
     
     
  Associations:  
  ARKOPHYTUM  ( Cassis, Harpagophytum, Saule; 6 gel/j en attaque, 2 gélules le matin, 1 le soir en entretien)    
  ARTICULATIONS (feuilles de Cassis 125 mg, racine d'Harpagophytum 650 mg, partie aérienne d'Ortie 200 mg, écorce de Saule blanc 200 mg; fabriqué à partir d'extraits aqueux des plantes, sans alcool; AB; 1 ampoule par jour pendant 20 jours; laboratoire Arkomédica)  
  ARTHROFLORINE (Saule, Ortie, Olivier, Bouleau; 1 c. à café ou 1 sachet à infuser 2 fois par jour après les repas; laboratoire Lehning)  
  OSTEOFLEX (collagène marin, cartilage de raie, Prêle, Cassis, Reine des Près, Aubier de Tilleul, Vit C; 3 gel/j pdt  2 mois; à renouveler après un arrêt d'1 mois; laboratoire Carrare)  
     
     
  Autres spécialites:  
  BASIDOL ARKOPHARMA (lithothame, algue calcaire; 3 gel/j)  
  COLARTROL ARKOPHARMA (cartilage aviaire; 1 gel/j)  
     
  Des spécialités associent Phytothérapie et sulfate de glucosamine et sulfate de chondroitine: voir plus bas;  
     
Formules Example of a herbal prescription for osteoarthritis:
Turmeric (Curcuma longa) tincture 20 ml for anti-inflammatory activity and to improve local circulation at affected joints; Devil's claw (Harpagophytum procumbens) tincture 30 ml for anti-inflammatory activity and general wellbeing; Ginseng (Panax spp) tincture 10 ml for weakness and exhaustion; White willow (Salix alba) tincture 20 ml for anti-inflammatory activity; Liquorice (Glycyrrhiza glabra) 5 ml for anti-inflammatory activity and to improve palatability and absorption of herbal medicine; Oats (Avena sativa) 15 ml to aid sleep and for general wellbeing;                                                                                           
C:\A. MEDECINE\ALTERNATIVE (MEDECINE)\PHYTOTHERAPIE\PAR PATHOLOGIES\Herbal medicine.htm
     
Autres références   MICHAUD II p 154
     
     
  Autres Médicaments:  
  Glucosamine (sulfate de):   
  Extrait de la carapace du crabe, du cartilage de requin; son efficacité a été prouvée dans l'arthrose et celle du genou en particulier (à la dose de 1500 mg/j, il soulage autant que 1,2 g/j d'ibuprofène); il doit etre pris sur le long terme, plusieurs mois ou années, au moins 3 ans, à la dose de 1,5 g/j;  (Lancet)
     
     
  Chondroitine (sulfate de):  
     
     
Spécialités CHONDRO-AID GLUCOSAMINE 375 Arkopharma (Glucosamine de crabe d'Alaska, Lithothame; 2 gélules matin et soir pendant 15 jours en attaque, 1 gélule matin à soir pendant 1 mois en entretien, cure à renouveler dans l'année)  
  ARTHROCARTIL (Curcuma 5 mg, Gingembre extrait sec 30 mg, Harpagophytum extrait sec 80 mg, Ortie extrait sec 30 mg, sulfate de glucosamine 187 mg, sulfate de chondroitine 100 mg , vitamine E 1,5 mg; dosage pour une gélule; environ 8 gélules par jour; laboratoire Institut International de Naturopathie; route de Divonne CP 2122 Nyon 1260 Suisse)  
  CHONDROSTEO, CHONDROSAN, CARTILAMINE, ARTROL,   
  Eviter les marques Solgar et Nature's Plus (trop riches en manganèse); à éviter chez le diabètique pca (augmenterait la résistance à l'insuline dans certains travaux sur l'animal)  (Que Choisir)
     
     
  Oligothérapie:   
  Cuivre, Fluor  
     
Spécialités REMOPLEXE LEHNING (Cuivre; rhumatismes chroniques; 1 à 3 gélules/jour pendant 30 jours)  
  FLUOPLEXE (Fluor; atteintes ligamentaires; 1 à 3 gélules par jour)  
     
     
  Kinésithérapie:  
  Massages: palper-rouler en aprticulier;  
  Electrostimulation (contre-indication: pace-maker)  
  Ultrasons (effet décontracturant)  
  Physiothérapie  
  Gymnastique  
     
  Les quadriceps doivent etre particulièrement réeduqués dans la gonartrose (exercices de contraction isométrique et isotonique)  
     
     
  Appareillage Orthopédique:  
  Orthèses de contention  
  Orthèses de varisation ou de valgisation dans la gonarthrose par exemple;  
     
     
     
  Crénothérapie:   
  AX-LES-THERMES (Ariège) | Altitude: 720 m | Ouverture: 21/02 au 26/11 | Indication(s): Rhumatologie Pneumologie  
  BALARUC-LES-BAINS (Hérault) | Altitude: 0 m | Ouverture: mi-fév. à mi-déc. | Indication(s): Rhumatologie  
     
     
  Allopathie:  
  Aspirine (à prendre de préference le soir, au diner)  
     
  Traitements de Fond: Anti-Arthrosiques (dits d'action lente): l'effet attendu survient après 1 mois 1/2 à 2 mois de ttt, arrétés, ils ont un effet rémanent de 1 mois environ;  
  Oxacéprol (JONCTUM; 3 gélules par jour)  
  Diacérhéine (ART 50, ZONDAR)  
  Chondroïtine sulfate (CHONDROSULF, STRUCTUM)  
  Insaponifiables d'Avocat et de Soja (PIASCLEDINE)  
     
     
  Autorisés dans certains pays mais pas en France: Superoxide dismutase (ORGOTEINE®) et glucosamine phosphate ou sulfate (DORA®).   
     
     
  Techniques Locales Infiltratives:  
  Infiltrations de corticoides  
  Viscosupplémentation (genou, hanche possible sous contrôle radiographique)  
     
  Infiltration intra articulaire de morphine: son efficacité a été jugée comme équivalente à l'infiltration de déxaméthasone dans l'arthrose et l'arthrite rhumatoïde du genou; elle a été utilisée à des doses de 1 et 3 mg;  
     
     
     
  Autres recommandations: perte de poids, port de chaussures adaptées, maintien d'une pratique de la marche en évitant les efforts trop importants pour l'articulation;  
  La perte de poids est un élément majeur puisque, pour le genou, il a été montré que l'obésité était à la fois un facteur d'aggravation d'une gonarthrose établie et un facteur de risque de l'apparition de l'arthrose; en outre un surpoids complique la chirurgie et augmente le risque d'usure prématurée de la prothèse; (Médecine Thérapeutique)
     
     
  Autres:   
  Toujours favoriser la Digestion et l'Elimination;  
     
  Ananas dans la polyarthrite rhumatoïde;  
  Huile de foie de morue dans l'arthrose (en raison probablement de sa richesse en acides gras oméga 3);  
  Le bois de velours qui est une substance qui recouvre les bois du cerf rouge et du wapiti au début de leur croissance aurait de par sa composition (sulfate de chondroïtine, protéoglycanes apparentés à la glucosamine, prostaglandines) des effets favorables sur les états rhumatismaux;  
     
  Le port d'un bracelet magnétique de forte intensité au poignet a permis de soulager des symptômes rhumatismaux provenant des genoux ou des hanches; (British Medical Journal)
     
     
Notes Dans le diagnostic étiologique d'un Etat Rhumatismal, penser à évoquer: Hémochromatose, Syndrome de Gougerot-Sjogren, Cirrhose biliaire primitive,  
     
     
Rhumatisme                       Articulaire Aigu Rhumatisme Articulaire Aigu (RAA):  
  Il débute 2 ou 3 semaines après l'angine à streptocoque beta-hémolytique A; il dure trois à quatre semaines; articulations et cœur sont concernés, le pronostic articulaire est toujours bon mais l'atteinte cardiaque peut etre variable ("le rhumatisme articulaire aigu lèche les articulations et mord le cœur");
L'inflammation articulaire porte surtout sur les grosses articulations; il faut différencier le RAA de l'arthrite poststreptococcique, fréquente, qui est une mono-arthrite ou une oligoarthrite aiguë, surtout des petites articulations; c'est une arthrite réactionnelle et non pas suppurée, comme on le voit dans de nombreuses maladies infectieuses; son traitement est  symptomatique;
Aprés la confirmation du diagnostic (mesure de la VS et dosage du fibrongéne et des ASLO), le RAA nécessite impérativement un traitement antibiotique prolongé avec surveillance cardiologique (ECG et Echocardiographie); une corticothérapie peut etre associée; le repos au lit strict est primordial;
 
     
     
  Diagnostic différentiel des douleurs de Hanche:  
  Tendinite du Moyen Fessier:  
  Point douloureux au niveau de la face externe du trochanter, la douleur est exacerbée lors de l'abduction et de la rotation contrariées;  
     
Voir Aussi Déminéralisation    
     
RHUME des FOINS    
  POLLEN (30 CH en préventif)    
  POUMON HISTAMINE (7 à 30 CH en crise)  
     
SAISONS    
printemps LYCOPODIUM:   
automne    
     
     
     
RHUME DE HANCHE    
  BRYONIA  
  DROSERA (5 gran 15 CH 3 fois par jour)  
     
     
RONFLEMENT     
  DOUCENUIT (pulvérisateur buccal: 3 pulv le soir, adulte seult ne présentant pas de signes d'apnée)  
  Dilatateurs nasaux: efficacité inconstante    
  NOSOVENT  
  Orthèse d'avancement de la mandibule: utilisée dans certains pays, controversée ;  
  Autres Traitements: radiofréquence du voile du palais, uvulo-palatoplastie par chirurgie laser (se font tous 2 sous anesthésie locale et sont d'un bon rapport efficacité/sécurité mais les séances doivent être renouvelées parfois)  
     
ROUGEOLE    
  BELLADONNA  
  STRAMONIUM (fièvre brutale et excessive, menace de convulsions)